Comment solder un crédit renouvelable ?

0
24
Solder credit

De nos jours, les banques proposent différents produits à leurs clients. Parmi ceux-ci, il y a le crédit renouvelable. Il s’agit d’une réserve d’argent qui, après utilisation et remboursement, se renouvelle de manière automatique. Aussi appelé crédit « revolving », le crédit renouvelable séduit de plus en plus de personnes. Il est en partie apprécié pour la possibilité qu’il offre au souscripteur de le solder à tout moment. Il convient tout de même de savoir comment le faire. Dans ce guide, nous allons vous montrer ce qu’il faut faire pour solder un crédit renouvelable.

Ce qu’il faut savoir sur le crédit renouvelable

Un crédit renouvelable rapide est encadré par les dispositions définies dans le Code de la consommation. Son fonctionnement est, de ce fait, quasiment le même dans tous les établissements bancaires. Ainsi, à travers le crédit revolving, le souscripteur a accès une somme d’argent dont le montant est relatif à son profil. Ce montant est généralement compris entre 500 et 3 000 €. Dans des cas exceptionnels, le montant du crédit renouvelable peut excéder ces montants et atteindre les 6 000 €.

Dans tous les cas, le souscripteur aura la liberté d’utiliser le montant mis à sa disposition en fonction de ses besoins. Ce montant sera reconstitué au rythme des remboursements. Pour ce qui est du taux d’intérêt, il est relatif au montant emprunté et varie tous les trimestres ou tous les ans.

S’agissant de la durée maximale du crédit renouvelable, elle est aussi variable. Ainsi, selon le montant emprunté, elle peut aller de 36 mois (3 ans) à 60 mois (5 ans).

Les avantages et les risques du crédit renouvelable

solder un credit renouvelableLe crédit renouvelable est réputé pour les avantages qu’il présente. Parmi ceux-ci, on peut d’abord évoquer sa praticité. Cette dernière vient du fait que le crédit revolving est plus souple, plus facile et surtout plus rapide à mettre en place qu’un crédit de consommation classique. Ainsi, le souscripteur peut entrer en possession de la somme réclamée dans l’immédiat s’il est déjà client. Autrement, la somme demandée sera mise à disposition au bout de 48 heures.

Aussi, on peut mettre en avant le fait que le crédit renouvelable ne nécessite pas de justificatif de dépense. Il constitue de ce fait une aide pour la trésorerie et la gestion des finances. Grâce au renouvellement progressif du capital disponible, le souscripteur a la possibilité d’y puiser selon ses besoins.

De même, il faut noter que le crédit renouvelable propose des échéances modulables. Cette flexibilité permet à l’emprunteur d’adapter ses remboursements à sa situation financière. Ainsi, il est par exemple possible de rembourser son crédit renouvelable par anticipation. Il reste désormais à savoir comment s’y prendre.

Pour finir, il est nécessaire de rappeler que malgré les nombreux atouts qu’il revêt, le crédit renouvelable présente également certains risques. Ceux-ci sont essentiellement liés à son mode de fonctionnement qui est simple et rapide. Cela peut entraîner une perte de contrôle dans la gestion des finances de l’emprunteur si ce dernier manque de vigilance. C’est ainsi qu’on peut constater aujourd’hui que la plupart des cas de surendettement sont étroitement liés à une utilisation excessive et non maîtrisée du crédit renouvelable. D’où l’intérêt de fixer certaines limites et d’être vigilant dans la gestion et l’utilisation de ce crédit.

Le remboursement d’un crédit renouvelable

Pour rembourser un crédit renouvelable, le souscripteur dispose de 2 principales alternatives. D’une part, il y a le remboursement partiel, et d’autre part le remboursement intégral. Comme son nom l’indique, le remboursement partiel ne concerne qu’une partie du crédit. Il se fait par envoi d’un simple chèque ou d’un ordre de virement à la banque prêteuse.

Le remboursement intégral quant à lui, concerne la totalité du crédit renouvelable. Il requiert que l’emprunteur adresse à la banque, un chèque accompagné de son relevé de compte mensuel en bas duquel figure le reste du capital dû. Il convient toutefois de souligner que pour avoir le capital dû exact, il faudra ajouter la mensualité en cours à la somme figurant sur le relevé de compte.

À défaut de faire le choix de l’une ou l’autre de ces options, il est aussi possible de solder un crédit renouvelable à travers un rachat de crédit. Dans ce cas, la banque chargée du rachat devra adresser un chèque ou un virement bancaire à chacun des créanciers du souscripteur. Néanmoins, il faut souligner que certaines banques ne font pas de rachat de crédit. Il vous revient donc de bien vous renseigner avant d’opter pour une méthode de remboursement de crédit renouvelable .

L’intérêt de solder un crédit renouvelable

Procéder au remboursement d’un crédit renouvelable rapide est avantageux à bien des égards. Dans un premier temps, on peut citer l’absence de pénalité de l’opération comme le stipule la réglementation en vigueur. Aussi, en soldant son crédit de manière anticipée, le souscripteur réduit le coût du crédit.

Dans le cas d’un remboursement partiel, le souscripteur va réduire les mensualités restantes et ainsi accélérer la reconstitution de la réserve d’argent. S’il s’agit d’un remboursement intégral en revanche, le souscripteur économisera les intérêts restant à payer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here