Métier d’avenir : tout sur la formation de diagnostiqueur immobilier

0
11

Quels que soient les aléas ou les embellies de l’économie, la pierre reste la pierre. Le marché immobilier marque de sa dynamique la croissance actuelle, tant en termes de chiffres d’affaires que d’emplois. Ce secteur en pleine transformation propose de nouvelles perspectives à tous ceux qui cherchent des métiers d’avenir. Parmi les professions qui se démarquent, celle de diagnostiqueur immobilier a de nombreux atouts. On fait le point sur la formation de diagnostic immobilier afin de mieux vous permettre de réussir votre projet professionnel.

Devenir diagnostiqueur immobilier

Le diagnostic immobilier date de la fin des années 90. Cette profession est donc récente et connait régulièrement des évolutions importantes, notamment au regard des réformes législatives ou réglementaires. Ainsi, elle est soumise depuis 2007 à une obligation de certification. En 2012, ce système a été repensé par le législateur qui a exigé également des professionnels un niveau de formation initiale. Si cette condition ne s’appliquait jusqu’à très récemment qu’au fameux DPE ( Diagnostic de Performance Energétique), elle incombe à tous les domaines de la certification immobilier depuis le 1er avril 2019.

Amiante, gaz, parasites, champignons, plomb… Toutes les certifications indispensables aux transactions immobilières doivent être réalisées par un diagnostiqueur justifiant d’un certain niveau de formation. Le sésame de cette Formation ADI s’obtient en se rapprochant des organismes agréés qui la délivrent. Les différentes certifications obligatoires obtenues durant le cursus de formation permettront au futur professionnel de débuter son exercice, mais aussi de le poursuivre. En effet, les certifications délivrées ont une durée limitée : elles doivent être renouvelées par le diagnostiqueur immobilier tout au long de sa carrière.

La jeune profession, on le voit, tend vers l’exigence. Les diagnostics immobiliers qui n’étaient auparavant que de simples informations prennent le statut de document opposable au niveau administratif ou judiciaire, conférant à la profession de nouvelles responsabilités et l’obligeant à fournir de nouvelles garanties.

La formation de diagnostic immobilier

Accessible de façon modulable, cette formation peut se faire en cycle court ou long. Elle permet au futur diagnostiqueur d’acquérir un socle de connaissances générales dans le domaine des techniques du bâtiment.

La formation aborde évidemment les différentes thématiques sur lesquels vont porter les diagnostics du futur professionnel. Chacun de ces modules est distinct, ce qui permet une acquisition progressive, voire un début d’exercice partiel. Certains sont connexes comme ceux concernant les parasites du bois et les champignons. D’autres relèvent d’un niveau de complexité supérieur comme le diagnostic concernant la performance énergétique.

Une fois acquise les bases techniques et réglementaires dans ses domaines privilégiés, le futur professionnel sera également formé aux techniques propres à son métier. En effet, si la profession est récente, elle s’enrichit rapidement des nouveaux outils numériques et digitaux. La prise en main de ces derniers constitue une phase indispensable à la réalisation, par exemple, des nécessaires croquis que devra produire le diagnostiqueur.

Enfin, la formation de diagnostic immobilier est aussi une formation commerciale qui permet à chacun d’acquérir les nécessaires techniques de vente, et les compétences indispensables à une bonne relation commerciale.

Car le métier de diagnostiqueur immobilier peut s’exercer aussi bien en tant que salarié qu’en indépendant. Un atout de plus pour cette filière qui trouve de plus en plus de candidats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here