Accueil Investir Comment investir son argent quand on est jeune? Les 4 meilleurs conseils

Comment investir son argent quand on est jeune? Les 4 meilleurs conseils

Comment investir quand on est jeune

Vous êtes jeune (ce terme désigne généralement les moins de 25 ans), étudiant ou vous entrez tout juste dans la vie active et vous ne disposez que de maigres économies ? Si petites soient-elles, vous aimeriez les faire fructifier ? L’immobilier, les actions, les placements bancaires, tout cela vous semble bien obscur et vous avez besoin d’aide pour vous y retrouver ? Vous ne voulez pas que votre manque de connaissances soit un frein ni que cela vous fasse faire de mauvais investissements ? Seulement une dizaine d’euros ou quelques milliers, quelle que soit la somme que vous avez à épargner, il existe des placements à la portée de tous et dont le fonctionnement est facile à comprendre. Afin de vous aider à y voir plus clair, voici de précieux conseils pour investir son agent quand on est jeune.

1. Se fixer des objectifs

Pour bien investir, vous devez apprendre à gérer votre patrimoine et savoir ce que vous voulez en faire. En effet, pourquoi voulez-vous faire fructifier votre argent ? Quels sont projets ? Avez-vous seulement besoin de constituer un petit pécule pour acheter les meubles pour le logement que vous allez louer ? Ou bien vous voulez directement passer à l’achat immobilier ? C’est une voiture dont vous avez besoin pour vous déplacer ? Ou bien c’est plutôt pour vos loisirs et notamment vous offrir un beau voyage ? Vous voulez des placements sûrs ou vous acceptez une part de risque ?

Avant de vous lancer dans l’investissement, vous devez prendre le temps de vous poser afin de répondre à toutes ces questions. Elles sont importantes pour déterminer exactement ce que vous attendez de vos placements. Cela vous évitera de faire les mauvais choix.

Vos objectifs doivent être à votre portée et proportionnels à ce que vous pouvez épargner. Vous devez définir un budget. Pour cela, prenez ce que vous gagnez chaque mois, déduisez ce que vous avez à payer (loyer, factures, courses), prévoyez une partie de votre budget pour les loisirs et ce qui vous reste est ce que vous pouvez placer dans des investissements. Il n’est pas obligatoire de posséder une grande fortune pour pouvoir épargner, alors même s’il ne vous reste que quelques dizaines d’euros disponibles, n’hésitez pas à les placer, ils vous rapporteront de l’argent !

Vos objectifs étant fixés ne vous lancez pas sans vous être renseigné. En effet, différents placements existent et il est important d’en maîtriser toutes les subtilités afin qu’ils correspondent à vos attentes mais aussi que vous sachiez les risques que vous encourez. Consulter des forums de discussion vous permettra d’avoir des retours d’investisseurs. Les avis étant différents, vous pourrez peser le pour et le contre de chaque type d’investissement. De même certains blogs sont spécialisés dans l’investissement, vous y trouverez des articles vous expliquant les différents modes d’investissement. Les informations que vous y trouverez vous seront bien utiles. Vous pourrez même y découvrir des placements auxquels vous n’aviez pas pensé.

A lire aussi :  Quels sont les avantages du site d’investissement eToro ?

2. Profiter des offres des banques

Si votre objectif est seulement de placer de l’argent en attendant d’avoir assez pour vous payer un voyage ou une auto par exemple, le livret jeune proposé par toutes les banques saura vous satisfaire. C’est un placement sans risques pour toutes les personnes de moins de 25 ans. Le rendement moyen est de 2,20 %. Vous pouvez y placer de 10 à 1 600 €.

Pour placer votre argent dans l’optique de devenir propriétaire dans quelques années, les banques vous proposeront le PEL (Plan Épargne Logement). Le placement minimum est de 45 € par an. Le rendement est de 2 %. Le montant placé pourra vous servir pour constituer un apport ou encore pour financer des travaux dans votre future acquisition.

Le livret jeune et le PEL sont plus des placements que des investissements. Ils ont l’avantage de ne comporter aucun risque. L’argent que vous avez mis de côté, vous le retrouverez. Il est aussi disponible à tout moment. Mais, les banques sont en mesure de vous proposer de réels investissements notamment avec l’assurance-vie. Elle est constituée de deux parties : un fonds en euros sans risques et un fonds en actions ou obligations qui comporte des risques mais a l’avantage d’offrir un rendement plus élevé. En effet, dans n’importe quel investissement, prendre des risques permet de gagner plus. Avec l’assurance-vie, les fonds en euros peuvent vous apporter un rendement de 3,6 %, pour les fonds en actions c’est très variable. De plus, l’assurance-vie vous permet de profiter d’avantages fiscaux non négligeables : être défiscalisé sur les plus-values de votre épargne. Et, en cas de décès, le bénéficiaire est exonéré de droits de succession. L’assurance-vie est donc un placement intéressant à plus d’un titre !

3. Oser prendre des risques

Si les placements bancaires sont peu ou pas risqués, ils sont aussi assez peu rémunérateurs. Si vous voulez vraiment multiplier les sommes que vous investissez, vous devrez opter pour des placements plus risqués. En investissement, plus il y a des risques plus vous pouvez gagner mais aussi perdre évidemment.

Si pour commencer, vous préférez un placement avec un risque modéré, optez pour la bourse. Vous pouvez acheter des actions pour de tout petits montants et les rendements peuvent se révéler être très intéressants. C’est un bon moyen de vous constituer un patrimoine. Et, en commençant par investir de petits montants, vous acquerrez des connaissances dans ce domaine qui vous permettront plus tard d’engager plus d’argent. Lorsque vous vous sentirez plus à l’aise avec tous les termes techniques employés dans la bourse, vous pourrez envisager d’acheter des actions plus risquées.
Pour vous accompagner dans cet investissement en bourse, les établissements bancaires vous proposent le PEA (Plan Épargne Actions). Le principe de cet investissement est donc d’acheter des actions ou obligations. Le rendement est intéressant et le risque modéré, ce qui explique que le PEA est devenu l’investissement indispensable à chaque épargnant. Toutefois, pour choisir où l’ouvrir, sachez que les banques en ligne comme Fortuneo, Boursorama ou encore Bourse direct offre des tarifs nettement plus avantageux que les banques classiques. Comparez donc les tarifs avant de choisir votre banque, vous réaliserez des économies que vous pourrez réinvestir !

A lire aussi :  Top 8 des meilleurs placements financiers avec capital garanti

Un autre placement qui comporte un certain risque mais qui vous offre des rendements supérieurs à ceux proposés par les placements bancaires est de prendre part à un projet de crowdfunding. Les plateformes de financement participatives sont de plus en plus nombreuses, vous n’aurez que l’embarras du choix pour les projets que vous souhaitez soutenir. Ainsi, des sites de financement participatif comme Anaxago vous offrent la possibilité d’investir dans des start-up innovantes. Les gérants de ces sociétés trouvent le financement nécessaire à la création de leur entreprise ou à son développement et en échange de leurs investissements, les épargnants peuvent espérer un rendement élevé.

De même si vous n’avez pas encore suffisamment d’argent pour acheter votre propre logement, le crowdfunding vous permettra aussi d’investir dans l’immobilier. Vous pourrez donc acheter des appartements à plusieurs. Le principe est de soutenir les promoteurs en leur apportant les fonds nécessaires pour la construction de logements neufs. Et, les épargnants qui prennent part à ces projets peuvent espérer une rentabilité de 10 % en moyenne. Ce système rencontrant de plus en plus de succès, certaines plateformes se sont spécialisées dans ce domaine du financement participatif dans l’immobilier comme Crowdimo Invest.

Les investissements dans les opérations de crowdfunding comportent certes un certain risque si les start-up ou les promoteurs ne sont pas en mesure de rembourser mais celui-ci est grandement diminué par le cadre réglementaire imposé aux sites de financement participatif. Ainsi, les plateformes doivent étudier minutieusement chaque dossier et ne garder que les plus fiables pour minimiser les risques des épargnants. Vous avez donc toutes les chances de profiter d’une bonne rentabilité de vos placements avec le crowdfunding.

4. Faites preuve de patience

A lire aussi :  6 règles de base pour investir 2000, 3000 ou 5000 euros

Si acheter une maison n’est pas possible pour vous tout de suite, vous pouvez revoir vos exigences à la baisse et commencer par investir dans un parking par exemple. Le prix à payer pour l’acquérir est assez faible mais l’argent qu’il peut vous rapporter est important. Vous aurez rapidement rentabilisé votre achat. Vous commencez ainsi avec un petit achat qui ne comporte pas grands risques. Vous pourrez petit à petit faire de plus gros investissements qui vous rapporteront de plus en plus. La patience paie !

Bonus : lancez-vous dans l’immobilier grâce à la loi Pinel !

Effectivement, quand on est jeune, on n’a pas forcément encore eu le temps de mettre beaucoup d’argent de côté. Néanmoins, il est possible de trouver des moyens de faire fructifier son argent pour se projeter vers l’avenir. Une des solutions est d’envisager l’investissement locatif.

Si vous vous dites que vous n’aurez jamais les moyens d’acheter un bien immobilier vu vos finances, c’est que vous ne connaissez pas encore l’investissement immobilier avec la loi Pinel. Pour en savoir plus sur les détails de la loi Pinel à Nantes par exemple, il vous suffit de cliquer sur le lien.
En attendant, nous pouvons vous affirmer que les avantages sont nombreux :

  • vous n’avez pas besoin d’un apport personnel
  • vous pouvez bénéficier du prêt à taux zéro pour financer votre projet
  • vous aurez le droit à une réduction d’impôt (entre 12 et 21 %) sur une période comprise entre 6 et 12 ans
  • vous êtes assuré de trouver un locataire facilement, car les logements sous loi Pinel se trouvent dans une zone où la demande de location est grande et où les biens sont peu nombreux.

Alors certes, vous aurez à rembourser votre prêt tous les mois, mais vous pourrez déduire le loyer que vos locataires vont payer, ainsi que la réduction que vous donne droit la loi Pinel sur minimum 6 ans.

Conclusion :

Être jeune, étudiant ou disposer de faibles revenus n’est pas un frein à l’investissement. Votre banque vous offrira la possibilité de faire des placements qui rapportent peu mais qui vous permettent d’avoir de l’argent à portée pour concrétiser certains de vos projets. Pour des investissements dont la rentabilité est supérieure aux taux des livrets des banques, il faut accepter de prendre un minimum de risque que ce soit avec l’assurance-vie, la bourse au travers du PEA ou encore le crowdfunding. Quels que soient vos choix en matière d’investissement, un principe de base est à respecter : diversifier ! Ne placez pas toutes vos économies sur un seul investissement, vous risqueriez de tout perdre !

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here