Comment défiscaliser intelligemment? 5 solutions

0
50
comment defiscaliser intelligement

Chaque année dans la boîte aux lettres, on reçoit la fameuse feuille d’impôts et on découvre le montant dont on va devoir s’acquitter. On le trouve toujours bien trop élevé à notre goût et nous aimerions pouvoir investir cet argent autrement. Dans l’idéal, nous souhaiterions en faire quelque chose qui nous semble bien plus utile. Pourtant, il existe des solutions pour défiscaliser intelligemment. Toutefois, il ne faut pas attendre d’avoir reçu la petite enveloppe bleue pour s’y prendre. En effet, pour payer moins d’impôts l’an prochain, c’est dès maintenant qu’il faut agir. Les impôts que vous paierez cette année sont calculés en fonction de vos revenus de l’année dernière, il est donc trop tard pour agir. Par contre, vous pouvez commencer à préparer ceux de 2017 en mettant les bonnes actions en place maintenant. Les façons de profiter d’une défiscalisation sont nombreuses, voici les 5 manières les plus répandues pour en bénéficier.

1. L’immobilier

L’immobilier reste le secteur d’investissement préféré des Français. Cette valeur refuge rassure et est concrète. Cela tombe bien car c’est aussi l’immobilier qui offre les plus belles possibilités de défiscalisation. En effet, l’État a mis en place des dispositifs qui permettent à ceux qui investissent dans l’immobilier notamment locatif de profiter d’une bonne réduction d’impôts. Pour ce qui concerne l’immobilier neuf, la plus connue est la loi Pinel qui est entrée en vigueur l’année dernière. Pour que votre projet entre dans le cadre de la loi Pinel, il doit s’agir d’un logement neuf qui doit répondre aux nomes BBC 2005 ou RT 2012. Cet investissement doit être réalisé dans le but de mettre ce bien en location et cela pour une durée de 6, 9 ou 12 ans. Enfin, la zone de votre logement doit être intégrée à un projet Pinel.

Ce sont généralement des villes où la demande locative est forte et qui répondent à un environnement parfait avec une ville pleine de vitalité, un emplacement près des réseaux de transports en communs… D’ailleurs, cette localisation est également importante pour vous permettre de louer votre bien facilement. En échange de cette mise en location, le dispositif vous permet de profiter d’une réduction d’impôts qui peut aller jusqu’à 63 000 € sur 12 ans. En effet, en fonction de la durée de location pour laquelle vous vous engagez, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 12, 18 ou 21 %. À titre d’exemple, un bien acheté 180 000 € que vous vous engagez à laisser en location pendant 12 ans, vous permet d’avoir une réduction d’impôts de 37 800 € soit 3 150 € par an. Ainsi, avec la loi Pinel, l’État finance jusqu’à 21 % de votre bien, 47 % du prix d’achat est payé par les loyers que vous percevez des locataires. Votre apport dans l’épargne non représente donc plus de 32 %.

Pour ceux qui souhaitent investir dans le neuf mais dans la location de meublé, il faudra vous tourner vers la loi Censi-Bouvard. Votre défiscalisation porte sur un pourcentage du prix de revient du logement (11 % HT maximum) et vous récupérez la TVA sur le montant de l’investissement. Cette réduction des impôts s’étale sur 9 ans. Ainsi, pour un logement de 120 000 € dont le montant de la TVA est de 20 000 €, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 11 000 €sur 9 ans soit 1 222 € par an. Les avantages fiscaux et la récupération de la TVA vous offrent un avantage de 31 000 €. Vous avez la possibilité d’acquérir plusieurs logements par an et de profiter de la loi Censi-Bouvard pour chacun.

Pour ceux qui souhaitent investir dans de l’ancien pour du locatif, une défiscalisation est également possible grâce à la loi Malraux. Dans ce cas, la réduction d’impôts est calculée en fonction du montant des travaux à hauteur de 30 % pour les immeubles situés en secteur sauvegardé et 22 % pour les immeubles situés dans une zone de protection du patrimoine urbain ou paysager. Les travaux engendrés doivent permettre une restauration complète de l’immeuble et la qualité des bâtis doit être suivie par un architecte des bâtiments de France. Ce sont les conditions pour profiter de la défiscalisation de la loi Malraux. Les logements pouvant entrer dans le cadre de la loi Malraux sont donc généralement situés dans les centres-villes ce qui vous permet de profiter d’une localisation parfaite pour trouver facilement des locataires. Quel que soit l’investissement immobilier locatif qui a vos faveurs, vous avez à votre disposition une loi qui vous permet de payer moins d’impôts.

2. Les travaux à économie d’énergie

Vous n’avez pas les moyens d’investir dans l’immobilier locatif mais vous voulez tout de même payer moins d’impôts ? Alors, profitez-en pour accroître le confort de votre maison avec les travaux à économie d’énergie. Vous pouvez ainsi prétendre à une réduction fiscale représentant 30 % du montant des travaux. Pour y avoir le droit, votre maison doit avoir plus de deux ans. Le plafond de la réduction fiscale est de 4 800 € par an si vous êtes en couple et la moitié si vous êtes seul. Sont concernés par la loi CITE, tous les travaux qui visent à baisser la consommation énergétique de votre maison. Ainsi, vous pouvez faire installer des fenêtres double vitrage, des panneaux solaires, un poêle à granulés, une pompe à chaleur… Vous serez autorisé à déduire 30 % du prix du matériel de vos impôts.

3. Préparez votre retraite

Préparer sa retraite et profiter d’une défiscalisation importante, ce sont là tous les atouts du PERP (Plan d’Épargne Retraite Populaire). Cette épargne reste bloquée durant toute votre vie et vous sera restituée sous forme de rente une fois que vous serez à la retraite. Elle s’adresse à tout le monde, les versements pouvant être programmés ou libres et sans conditions de montant minimum. Niveau fiscalité, les sommes versées chaque année sont déductibles dans la limite d’un plafond global. Ce dernier est soit 10 % des revenus de l’année précédente avec un maximum de 30 038 € soit 3 755 €. Le choix se porte systématiquement sur le plus élevé des deux. Pour ce qui est de la rente versée chaque mois, elle est fiscalisée comme les pensions et les retraites.

4. Les FCPI/FIP

Les Fonds Communs Pour l’Innovation ou les Fonds d’Investissement de Proximité sont encore peu connus du grand public. Ils méritent pourtant toute votre attention en matière de défiscalisation. Ce sont des OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Immobilières) gérés par des établissements qui investissement dans des PME innovantes qui peuvent être cotées sur Alternext ou Marché libre ou non cotées. Investir dans ces entreprises vous permet de bénéficier d’un abattement fiscal représentant 18 % de la somme investie. Pour en bénéficier, vous devrez conserver vos parts pendant 5 ans. Cet abattement est plafonné à 2 160 € pour une personne seule et 4 320 € pour un couple. Les avantages fiscaux peuvent être cumulés si vous investissez dans un FCPI et dans un FIP. Ce type d’investissement a des plus en plus de succès, car investir dans l’économie réelle en épargnant dans des entreprises séduit. Vous permettez à ces PME de se développer et de développer leurs projets.

5. Les dons

Le dernier moyen le plus répandu de profiter d’une défiscalisation est le don. Votre générosité sera récompensée si vous faites des dons auprès d’associations humanitaires, d’organismes caritatifs ou d’organismes d’utilité publique. Vous pourrez déduire jusqu’à 66 % de vos dons annuels dans la limite de 20 % du montant de vos impôts sur le revenu.

Pour ce qui est des dons offerts aux organismes d’aide des personnes en difficultés, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 75 % de vos revenus imposables pour un don de 529 € maximum. Au-delà de cette somme, la réduction de vos impôts sur le revenu est de 66 %. Il est bon à savoir que les dons aux particuliers ne vous permettent pas d’avoir le droit à une réduction fiscale.

Conclusion :

Ainsi, payer des impôts n’est pas une fatalité, vous avez la possibilité de réduire la note. Pour cela, il vous suffit de prendre connaissance des différents dispositifs à votre portée. Vous pourrez de cette façon améliorer votre confort de vie tout en profitant d’une réduction d’impôts grâce au dispositif d’aide concernant les travaux visant une plus basse consommation d’énergie. Vous pourrez également profiter de faire baisser vos impôts tout en prévoyant votre retraite avec le PERP.

L’investissement dans l’immobilier locatif vous permettra aussi de considérablement faire baisser vos impôts tout en vous constituant un patrimoine personnel conséquent que vous pourrez léguer à vos héritiers. Enfin, vous pouvez profiter de votre générosité pour soutenir des entreprises en recherche de fonds pour faire baisser vos impôts ou soutenir les actions d’associations. Quel que soit le montant dont vous devez vous acquitter pour votre impôt sur le revenu des solutions existent. Certaines sont accessibles à tous. Maintenant que vous connaissez toutes les solutions pour défiscaliser intelligemment, il n’y a pas de raison pour que vous continuiez à payer trop d’impôt lorsque vous recevrez la prochaine feuille d’impôt sur les revenus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here