Les sacs de luxe : un bon investissement sur le long terme

0
49
sac de luxe

Chanel, Givenchy, Louis Vuitton… les articles de luxe et démarque semblent tellement inabordables. Pourtant, ils sont beaux. En plus, certains sont de véritables investissements sur le long terme lorsqu’on regarde de plus près. C’est le cas des sacs de luxe. Ils sont chers, mais vous ne risquez pas de perdre votre argent dans un tel achat.

Un choix astucieux à bien des égards

Un sac de luxe se définit souvent comme un objet de grande valeur. Il respire la qualité, la classe, l’esthétique et le luxe évidemment. Pour les femmes, c’est un rêve que de porter une pièce de collection. Un tel sac permet aussi de sublimer une tenue, de paraître plus riche et de se sentir bien dans sa peau. Personne ne dira le contraire. Il y a encore ce côté unique qui en fait des produits iconiques dans le domaine de la mode.

Le vrai avantage, c’est l’investissement que vous pouvez réaliser grâce à un produit de marque Céline, Dior, Chloé ou Hermès. Vous achetez à prix d’or aujourd’hui. Plus tard, il aura la même valeur qu’un diamant. L’exemple du Chanel 2.55 est le plus illustrateur. Il vaut actuellement dans les 5 000 euros alors qu’il date de 1955. Si votre grand-mère en a, il est peut-être temps de le vendre… bien sûr, si elle y consent.

En général, les magasins ou les particuliers les vendent 50 % plus cher que leur prix d’acquisition. Certains modèles peuvent valoir plus.

Sac de luxe et immobilier : quel lien ?

Certaines personnes affirment que l’investissement dans un sac de luxe est comparable à un apport dans l’immobilier. Pourquoi ? Parce que vous pouvez le revendre beaucoup plus cher d’ici quelques années. Cela semble impossible, pourtant, c’est ce qui se passe dans la pratique. Beaucoup de gens pensent même que ce type de maroquinerie sert uniquement à ça.

En fait, leur valeur augmente au fil des ans. La plus-value serait de 60 à 70 % sur 10 ans. La différence est considérable, même très importante. Ceci, parce que certaines pièces sont proposées en édition limitée. D’autres sont simplement devenues incontournables pour les rois et reines de beauté. Elles s’arrachent. Et lorsqu’on en trouve, on veut tout faire pour en avoir.

Les sacs Hermès ou les gibecières Birkin, par exemple, sont presque toujours vendus en édition limitée. Ils sont réservés à de rares personnalités. Si vous avez le sens des affaires, vous pouvez les utiliser tels des biens immobiliers destinés à la revente. La question de luxe, de chic et l’idée de fortune qu’ils évoquent en sont les principales causes.

Quel modèle et quelle marque choisir ?

Entre l’indémodable Antigona de Givenchy ou le fameux Kate de Yves Saint Laurent, il y a des pièces encore plus rares. C’est cette rareté qui en fait des articles de luxe. Et c’est justement celles-là que vous devriez acheter si vous pensez investir dans ce genre d’affaires. Les sacs Cabas Never Full de Luis Vuitton sont une belle option ou bien le Lady Dior et le Lady D-Lite de Dior. Mais il y en a encore d’autres…

Les modèles neufs

Si vous en avez les moyens, choisissez des modèles neufs de Dior, de Chloé, de Céline ou d’autres marques très convoitées. Les sacs indémodables comme le Birkin ou le Kelly de Hermès sont intéressants. Il paraît que la liste d’attente des nouveaux tirages est prête des mois à l’avance. Si vous en avez donc, vous n’aurez aucune difficulté à les revendre. Au contraire, certains tueront pour en avoir.

Le luxe s’achète à prix d’or. Kelly de Hermès en est la preuve. Sachez qu’un modèle pareil vaut au moins dans les 3 000 ou 4 000 euros, voire plus dans certains cas. Même le prix d’achat initial atteint les 7 000 euros. D’autres sont proposés à 1 300 euros et d’autres encore à 1 500 euros. Ce n’est pas rien, mais pensez aux bénéfices d’ici quelques années ou même d’ici quelques mois si vous êtes pressé d’être riche…

Mais où en trouver ? Sur les sites spécialisés en sacs de luxe, sur les sites officiels des grandes enseignes ou dans les magasins de luxe. Cela ne devrait pas poser de problème si vous avez de quoi payer. Vous pouvez aussi vous inscrire sur les listes d’attente. Ainsi, vous achèterez à coup sûr un vrai sac de marque et non une copie.

Les articles de seconde main

Encore une autre bonne idée… les sacs de seconde main se vendent aussi très bien. En plus, ils sont plus faciles à trouver et beaucoup moins chers. Vous devriez les remettre en état dans certains cas, mais cela est nécessaire. Certains maroquiniers se sont même spécialisés dans la réparation de ce type de produit.

Vous pouvez ainsi les faire nettoyer, les restaurer et les rafistoler pour qu’ils paraissent plus beaux. En effet, leur prix d’achat est bien plus abordable, et vous devriez baisser un peu le prix à la revente. Mais ça en vaut quand même la peine. Vous pouvez même les proposer au double ou au triple de votre investissement, en ce compris le prix d’achat, les frais de réparation et les frais de livraison.

Pour ce qui est de la facture, le Jige 29 de Hermès vaut dans les 1 100 euros s’il est d’occasion si le Bolide Travel Pouch ne coûte que 205 euros. Le Urban Spirit de Chanel, le grand sac à dos, se vend dans les 3 500 euros même s’il a été servi. Le Kelly de Hermès peut valoir dans les 1 500 ou 2 000 euros s’il est un peu amoché. Vous allez devoir trouver un excellent réparateur avec une offre de garantie.

À noter qu’un certificat d’authenticité vous sera délivré en même temps que la facture. C’est un must. Si jamais le vendeur ne l’a pas, passez votre chemin. La revente sera plus difficile sans ce document. Vos acheteurs l’exigeront, alors, exigez-le aussi. Sinon, vous en trouverez surtout dans les magasins pour articles de seconde main et sur internet. Certains sites vendent exclusivement des sacs de luxe déjà utilisés, n’hésitez pas à les visiter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here