Les 4 astuces pour négocier une voiture d’occasion au meilleur prix

0
15
negocier sa voiture

Contrairement à l’immobilier, investir dans une voiture ne s’avère pas rentable. En effet, elle subit ne décote qui fait chuter sa valeur mois après mois. Vous savez que vous ne ferez aucune plus-value quand vous la revendrez. Pour cette raison, pour l’achat d’une nouvelle voiture, vous préférez miser sur de l’occasion ? Toutefois, vous ne voulez pas vous faire avoir en achetant à un particulier et acheter au bon prix. Vous vous demandez s’il existe des astuces pour négocier une voiture d’occasion au meilleur prix ? On vous raconte tout ici !

1. Étudier le marché

Si vous voulez acheter une voiture, vous avez déjà très certainement fait le tour des modèles pour voir lequel vous intéresse particulièrement. Vous allez donc pouvoir commencer à étudier le marché concernant ce modèle et cette marque. Renseignez-vous sur le prix et les caractéristiques de la marque et du modèle retenu. Faites un premier tour d’horizon en consultant quelques sites d’annonces de vente de voitures d’occasion comme La Centrale, le site référence dans ce domaine ou encore Leboncoin, vitrine incontournable lorsque l’on a quelque chose à vendre. Cela vous donnera une bonne idée des prix qui se pratiquent. L’un des premiers réflexes est bien souvent de calculer la cote du type de véhicule grâce à des sites comme L’argus notamment. Vous saurez ainsi quel est le prix moyen de négociation sur ce type de véhicule. La cote vous sert de valeur de référence et vous permet d’avoir un point de base pour savoir si un véhicule d’occasion est estimé beaucoup au-dessus de sa valeur ou non. Ensuite, vous devrez ajuster le prix de l’argus en fonction de l’état du véhicule tant au niveau de la carrosserie que des pièces mais aussi juger de la qualité de son entretien. Une voiture d’occasion parfaitement entretenue, sans réparations à prévoir et avec une carrosserie sans aucune égratignure ou rayure pourra être proposée à un prix supérieur à celui de l’argus. Mais cela se fait rare et c’est ce qui vous laisse des marges de manœuvre pour négocier le prix !

Par ailleurs, en étudiant le marché et en prenant les bons renseignements, vous découvrirez qu’il y a aussi des périodes plus propices pour acheter une voiture au meilleur prix. Ainsi, l’été les acheteurs se font moins nombreux, vous avez donc plus de chance pour que le vendeur accepte de revoir le prix de sa voiture à la baisse. Les jours de pluie sont également plus propices à la négociation. En effet, lorsqu’il y a du soleil, cela a tendance à mettre la voiture en valeur alors que la pluie aura plutôt l’effet inverse en faisant ressortir les défauts et la saleté. Moins à son avantage, vous pourrez demander davantage en remise. De même, lorsque vous prendrez les renseignements sur la voiture que vous souhaitez, suivez l’actualité de la marque et voyez s’il n’y a pas un nouveau modèle de prévu qui va bientôt arriver sur le marché. Si c’est le cas, l’ancien modèle va encore plus perdre de sa valeur et vous pourrez faire baisser grandement le prix. Toutes ces petites astuces, bien employées, vous permettront de faire une bonne affaire avec votre achat de voiture d’occasion.

2. Vérifier l’état de la voiture

Trouver une voiture d’occasion sans aucun défaut esthétique est très difficile. Toutefois, selon le prix de vente, vous pourrez tolérer plus ou moins d’imperfections. En effet, si vous achetez votre auto 15 000 € vous vous attendez à ce qu’elle soit en bon état. Pour une voiture qui coûte 3 000 €, vous serez moins regardant même si dans les deux cas, vous pouvez rechercher une voiture qui soit tout de même dans un état correct. Quoi qu’il en soit, vous devrez donc faire consciencieusement le tour de la voiture afin de remarquer si elle a une aile enfoncée, une rayure profonde ou encore un pare-chocs en partie arraché. Ce sont là des défauts importants qui peuvent vous permettre de négocier le prix. En effet, une retouche de peinture sur une petite surface peut coûter 150 € et le remplacement d’un pare-chocs jusqu’à 1 000 €. Si vous devez faire ces réparations, il faut donc réaliser les faire estimer et réaliser des devis afin d’en faire déduire le montant du prix d’achat de la voiture.

Toutefois, vérifier l’état de la voiture ne suffit pas, l’intérieur du véhicule doit aussi être passé au crible. Des sièges tachés ou abîmes, des plastiques cassés, des contre-portes détériorées sont autant de points qui peuvent faire baisser le prix de vente d’une voiture d’occasion. Tout comme pour les défauts de carrosserie, le montant pour faire ces réparations peut s’avérer très élevé. Alors renseignez-vous pour savoir combien cela va vous coûter et donc le montant de la négociation à faire avec le vendeur.
Bien sûr, vous ne pourrez pas obtenir une voiture à moitié prix parce qu’il y a d’importants travaux à réaliser mais vous pouvez espérer une remise jusqu’à 20 % par rapport au prix de la cote. Et après, si ce ne sont que des défauts esthétiques qui n’entravent pas la sécurité de l’auto, rien ne vous empêche de la lasser telle qu’elle est. Vous aurez juste profité de ces défauts pour obtenir un meilleur prix.

3. Prêter attention à l’entretien

Demandez au propriétaire de la voiture de vous fournir les justificatifs de l’entretien de l’auto. Vous saurez ainsi si elle a toujours été bien entretenue, si cet entretien a été fait dans un garage ou par le propriétaire lui-même, quelles réparations ont été effectuées et lesquels vous devez prévoir. Par exemple, selon les cas, vous pouvez être amené à avoir une courroie de distribution à changer dans quelques kilomètres ou bien les pneus ne sont pas encore totalement usés mais vous devrez les changer d’ici peu… Vous devez donc éplucher les factures et voir les réparations à faire rapidement pour demander une baisse du prix. Si le véhicule a mal ou pas été entretenu, soyez vigilant au moment de l’achat car le risque de panne est grand. Pour une voiture qui n’a pas eu tous les entretiens dont elle a besoin, vous pouvez demander une décote de 5 % par oubli. Il en est de même si après la garantie, elle a été entretenue en dehors du réseau de la marque. Si l’entretien a été réalisé par le propriétaire lui-même, assurez-vous de ses compétences pour le faire et demandez-lui toutes les factures d’achat qu’il a effectué. Et, vous pouvez vous servir de cet argument pour faire chuter le prix de 20 % en moyenne.

4. Faire appel à un expert

Si vous n’y connaissez rien en voiture, que vous n’avez personne pour vous aiguiller et que vous avez peur de vous faire avoir, vous pouvez faire appel à un expert. L’expert vient lors du rendez-vous lorsque vous allez découvrir le véhicule que vous souhaitez acheter et il ne fait le tour pour détecter toute anomalie. Suite à sa visite, il vous remettra un expert et vous donnera son avis. Il peut même vous aider à faire une bonne négociation du prix au vu des défauts qu’il a notés. Pour prendre contact avec ces experts, il vous suffit de vous rendre sur des sites comme Experveo ou Aidaveo pour les plus connus. Bien sûr, cette prestation a un coût qui peut aller jusqu’à 300 € tout dépend de la prestation demandée. Elle peut aller du simple conseil à l’essai du véhicule. Toutefois, cet investissement peut valoir le coup car, très souvent, les experts parviennent à bien faire baisser le prix de la voiture convoitée. Il est expert en automobile et sait de quoi il parle lorsqu’il évoque les réparations à faire et leur prix. De ce fait, le propriétaire de la voiture consent plus facilement à faire un rabais. Payer pour obtenir une voiture d’occasion au même prix peut donc être une bonne solution !

Conclusion :

Négocier une voiture d’occasion au meilleur prix nécessite donc un minimum d’organisation. Une fois que vous aurez déterminé quel modèle vous voulez, vous pourrez faire le tour des offres voir quels sont les prix pratiqués mais aussi estimer la cote du véhicule, valeur de référence indispensable pour acheter une voiture d’occasion. Avec la cote, vous pouvez prouver au vendeur qu’il a surévalué sa voiture. Ensuite, examinez la voiture sous toutes les coutures pour repérer tous les défauts. Cela vous donnera des arguments pour faire baisser le prix. De même, prêtez une attention particulière à la qualité de l’entretien. En cas de mauvais entretien, vous avez d’autres raisons pour faire baisser le prix. De plus, si des réparations ou changements de pièces sont à prévoir d’ici peu, cela aussi se négocie. Enfin, si l’univers automobile vous est trop étranger, confiez l’achat de votre véhicule d’occasion à un expert. Il vous accompagnera dans vos démarches pour vous faire profiter de la meilleure occasion au meilleur prix ! Vous avez maintenant toutes les clés en mains pour pouvoir faire de bonnes négociations alors il n’y a plus qu’à vous mettre à la recherche de la voiture de vos rêves !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here