Pourquoi signer un contrat d’assurance-vie ?

0
14
signer assurance vie

La signature d’un contrat d’assurance-vie vous fait bénéficier d’une rente ou d’un capital de la part d’un assureur, en contrepartie du paiement de primes. À la fin dudit contrat, vous pouvez récupérer les sommes investies augmentées de gains éventuels et diminués des frais de dossier et de gestion. Si vous avez effectué un versement initial, vous avez la possibilité de réaliser des versements réguliers ou non, et ce, sans limite de montant. Si vous n’avez pas encore adopté l’assurance-vie, découvrez pourquoi il est avantageux de signer un tel contrat.

Un risque faible et une épargne plus performante

Dans le cadre d’une assurance-vie, vous pouvez avoir le choix entre un fonds en euros et un fonds en unités de comptes. Si vous optez pour le fonds en euros, également appelé fonds Sécurité, vous êtes sûr de recevoir le taux d’intérêt annoncé. Le risque est nul, c’est-à-dire qu’il est impossible de perdre de l’argent par rapport à votre apport ou à vos versements. La certitude est que vous pouvez récupérer votre mise et le calcul des intérêts se fera en fonction du taux annoncé.

Malgré la baisse des taux constatée ces dernières années, le fonds euro de l’assurance vie demeure le placement le plus intéressant, en comparaison avec d’autres produits sécurisés, comme le Livret A et le PEL. En 2019, le taux de rendement moyen était de 1,5 %.

Cependant, les investisseurs prêts à prendre des risques pour de meilleures perspectives de rendement se ruent sur certaines offres d’assurance vie qui sont assez risquées. C’est notamment le cas des formules multi supports. Bien que les risques soient réels avec ce type d’assurance vie, la performance reste importante. Mais il est plus prudent de préférer les fonds en euros si vous avez à cœur de sécuriser votre épargne.

Un contrat d’épargne souple

Les offres relatives à l’assurance vie sont nombreuses. Il est évident que c’est le meilleur qui soit que vous rechercherez si vous envisagez de signer un contrat. Pensez à tenir compte des avis sur l’assurance vie Afer pour tomber sur une offre avantageuse. Dans tous les cas, vous pouvez avoir la certitude de signer un contrat d’épargne souple. En effet, avec l’assurance vie, contrairement à ce que beaucoup de personnes croient, l’épargne n’est pas bloquée. Car le capital est disponible à tout moment, de même que les intérêts capitalisés. Et donc, si vous avez besoin de liquidités pour réaliser un projet qui vous tient à cœur, vous pouvez procéder à une demande de rachat. Au cas où vous souhaiteriez récupérer une partie de votre contrat, c’est un rachat partiel que vous réaliserez. Par contre, si vous voulez récupérer l’intégralité de votre contrat, vous effectuerez un rachat total, une démarche qui, toutefois, induisent la perte de l’antériorité fiscale du contrat.

Ce produit d’assurance permet aussi une capitalisation progressive. Vous avez la liberté de verser des primes ponctuelles ou régulières. Et si vous avez besoin d’argent, mais ne voulez pas recourir au capital investi, vous avez la possibilité de demander une avance à votre assureur.

L’assurance vie est également considérée comme un contrat d’épargne souple parce qu’il existe plusieurs modes de dénouement de celui-ci. Vous pouvez opter pour une sortie en capital, une sortie en rente viagère en tenant compte de la valeur de rachat et une sortie en cas de décès qui impose la transmission du capital aux bénéficiaires préalablement désignés.

Par ailleurs, la souscription d’une assurance vie est possible à deux. Il est dans ce cas question d’une assurance vie en co-adhésion, une option qui permet de déterminer à qui reviendra le capital en cas de décès.

Une fiscalité favorable sur les rachats d’assurance vie

Un des avantages majeurs de l’assurance vie est l’intéressante fiscalité dont on profite en cas de rachat. Sachez que lorsque vous réalisez un retrait partiel ou total, celui-ci est composé d’une part de capital et d’une part d’intérêts. Et ce sont les intérêts seulement qui constituent l’assiette taxable. La part de capital retiré n’est pas taxée. Concernant la fiscalité en elle-même applicable au produit, elle dépend de l’âge du contrat et du moment où les primes ont été versées. Notez que le taux de taxation est allégé et un abattement annuel sur les intérêts dégagés par votre contrat est appliqué.

Un moyen permettant la transmission d’un capital hors succession

En outre, l’assurance vie est un produit qui vous donne la possibilité de transmettre un capital hors succession. C’est d’ailleurs pourquoi lors de la souscription, il est demandé de désigner un ou plusieurs bénéficiaires qui peuvent être des personnes physiques ou morales. Vous êtes ainsi libre de nommer votre conjoint(e), enfant, ami, neveu, association… En cas de décès, le capital est transmis à la personne choisie, et ce, sous des conditions fiscales favorables. À ce propos, l’assurance vie est hors succession pour la part des primes versées avant 70 ans. Un abattement individuel est mis à profit par chaque bénéficiaire sur les sommes reçues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here