Les cryptomonnaies envahissent les marchés

revenus passifs crypto

Nous sommes dorénavant forcés de reconnaître que, loin de se résumer uniquement à un simple effet de mode passager, les cryptomonnaies sont l’une des plus grandes innovations des années 2010. Bien qu’ayant connu des débuts timides et ayant longtemps été considérées comme une anarque, elles sont très vite devenues populaires, tout d’abord auprès d’une communauté formée d’informaticiens et de fans de technologies, avant de gagner progressivement la population mondiale et de s’imposer comme une réelle prouesse, notamment en raison d’une digitalisation exponentielle. Nous tenterons dans un premier temps de définir parfaitement les contours de cette notion et ensuite nous montrerons dans quelle mesure elles impactent les différents marchés d’activité principaux.

Les cryptomonnaies en bref

Encore appelées actifs numériques, les cryptomonnaies sont des monnaies digitales cryptées grâce à une technique de codage des données (cryptographie) utilisée pour empêcher n’importe qui ne possédant pas les identifiants pour y accéder, de lire les informations liées aux transactions. Le principe de la cryptographie rend les cryptomonnaies quasiment impossibles à dupliquer ou falsifier. Aujourd’hui, les cryptomonnaies sont des systèmes décentralisés qui reposent sur une autre technologie importante : la blockchain. Il est possible d’échanger de l’argent réel contre de la cryptomonnaie sur les plateformes en ligne et de s’en servir par la suite pour effectuer différentes transactions.

Le Bitcoin est la cryptomonnaie la plus populaire, la première ayant vraiment explosé dans le secteur. Son cours régit pratiquement le cours du marché des monnaies virtuelles en général. Puisque les cryptomonnaies échappent à toute régularisation, elles sont souvent utilisées pour effectuer des transactions en tout anonymat. Elles servent donc généralement à acheter des biens et à souscrire à des services en ligne. Les cryptoactifs et les portefeuilles électroniques plus généralement sont de plus en plus acceptés notamment sur les sites marchands, les sites de vente en ligne ou des sites de jeux en ligne, y compris les casinos. A l’instar d’Azur Casino, de nombreux sites de jeux en ligne acceptent de se faire payer via des portefeuilles électroniques et offrent à leurs adhérents de nombreux bonus. Comme le mentionne Casinos-en-ligne.FR, en s’inscrivant sur le casino Azur, il est possible d’obtenir 150 % de bonus et jusqu’à 500 €, de quoi démarrer avec le capital nécessaire. Azur Casino n’est clairement pas le site de paris à adopter les cryptodevises, ce qui apporte une nouvelle fois la preuve de l’impact qu’ont ces nouvelles monnaies sur un panel élargi de secteurs.

L’impact économique des cryptomonnaies

A lire aussi :  Les 5 meilleures plateformes de crypto monnaie

Lorsqu’il s’agit d’effectuer une comparaison entre les cryptomonnaies et les autres types de monnaies, les enjeux économiques et financiers sont très vite mis en avant. Des statistiques permettent de mesurer le succès des cryptoactifs durant ces dernières années. Ainsi, depuis juin 2018, 17,88 millions de bitcoins au moins circulent sur le marché, pour une valeur totale de 120 milliards de dollars environ. Près de 200 000 transactions de bitcoins sont effectuées toutes les heures. Le marché des cryptomonnaies est capitalisé à 250 milliards d’euros, sur la base de prix pratiqués par des sites d’échanges de cryptoactifs. Le bitcoin laisse donc transparaître les enjeux financiers, monétaires et économiques sans cesse grandissants des autres cryptomonnaies. D’ailleurs, l’émergence de plusieurs autres cryptomonnaies donne une parfaite représentation de la tendance même si la valorisation totale de ces cryptoactifs atteint à peine quelques dizaines de milliards de dollars, avec certaines n’atteignant pas le million. Contrairement aux autres monnaies ou aux modes de paiement classiques, les cryptomonnaies et plus particulièrement le bitcoin, ont un mode de stockage bien particulier. En effet, les utilisateurs ont le choix entre plusieurs méthodes de stockage de bitcoin.

Les cryptomonnaies sont sans doute des monnaies révolutionnaires, pourvues du potentiel nécessaire pour induire de profondes transformations dans de nombreux secteurs dont celui économique. L’acceptation ou l’adoption croissante de ces cryptoactifs et du Bitcoin plus particulièrement un peu partout dans le monde, témoigne des incidences significatives qu’elles ont sur l’économie mondiale. Ces taux d’adoptions sont d’autant plus élevés dans les pays d’Asie, d’Amérique Latine ou encore d’Afrique. Le succès des cryptomonnaies et du Bitcoin plus particulièrement, a persuadé le monde entier des possibilités qu’offrent les cryptoactifs. La monnaie a d’ailleurs permis aux investisseurs et aux entrepreneurs de saisir de nombreuses opportunités rémunératrices, dans de nombreux domaines tels que celui de la vente au détail, de la technologie, des finances ou encore de l’e-commerce. L’ouverture aux cryptoactifs permet plus généralement, aussi bien aux particuliers qu’aux sociétés, de s’ouvrir aux clients du monde entier et d’effectuer des échanges avec eux. Les cryptomonnaies étant des actifs dont le contrôle échappe à toute institution ou gouvernement, les transactions numériques sont plus simples et plus rapides, sans que les gouvernements et ou les institutions financières n’interviennent dans les échanges, contrairement aux moyens de paiements traditionnels qui peuvent être retardés ou annulés pour de nombreuses raisons.

Les marchés impactés par les cryptodevises

Avec cette grande flexibilité qu’elles offrent, les cryptomonnaies n’ont donc pas tardé à investir d’autres marchés. Il y en a plusieurs où l’on ressent leur influence, mais nous allons nous focaliser sur 3 grands secteurs auxquels l’on ne penserait peut-être pas immédiatement.

A lire aussi :  Les 10 meilleur crypto monnaies qui pourraient suivre la disparition de Terra

Les cryptomonnaies s’attaquent au sport

Le domaine du sport n’est pas épargné par la tendance. Les cryptomonnaies, et plus précisément la blockchain, pourraient impacter de diverses manières ce domaine. Elles pourraient dans un premier temps, favoriser la mise en place de nouvelles méthodes de financement. Le monde du sport étant un milieu extrêmement compétitif, les clubs sportifs recherchent constamment de nouvelles sources de financement, pour dans un premier temps grossir le nombre de ses supporters et pour les fidéliser. On pense notamment au lancement d’une monnaie virtuelle grâce au processus de tokenisation. Avecl’apparition des Fans Tokens, les clubs ambitionnent de rapprocher de plus en plus les supporters de leurs clubs favoris.

Basés sur la blockchain, les Tokens offrent aux supporters une expérience hors du commun, en leur permettant de disposer de droits de gouvernance dans le management de leur équipe préférée. En effet, les détenteurs de fan Tokens, détiennent un droit de vote sur les décisions secondaires relatives au club (choix du troisième maillot, décoration du bus de l’équipe, thème d’entrée de l’équipe sur le terrain…). Certains pourraient même recevoir des récompenses (accès prioritaire à des NFT émis par le club, place VIP pour des matchs de gala, occasion de disputer des matchs dans le stade du club…). Pour les clubs, les Fan Tokens représentent une toute nouvelle alternative de financement compte tenu de la complexité de la situation économique. En raison du contexte pandémique dû au Covid-19, de nombreux clubs et institutions sportives ont vu leurs rentrées d’argent se réduire considérablement.

Lorsque les cryptomonnaies s’invitent dans le monde du gaming

Le jeu vidéo est un média qui permet de rassembler des masses, d’interconnecter le monde, de créer de nouveaux métiers ou encore de nouvelles activités. L’univers du gaming se plie inconsciemment aux tendances relatives à l’émergence de nouvelles technologies ou des évolutions numériques. À une époque où le virtuel prend de plus en plus l’ascendant, le cryptogaming séduit de plus en plus. Comme le suggère le terme, le cryptogaming est un concept associant cryptomonnaie et gaming. En effet, les jours investissent leurs compétences et leur temps dans des jeux vidéo en échange de récompenses en NFT (Non Fongible Token) ou en cryptomonnaie. Plus une personne joue, plus elle a de chances de se faire récompenser. Le Play to Earn s’inscrit également dans ce registre. Il s’agit d’une pratique permettant aux joueurs de se faire récompenser pour les efforts qu’ils investissent dans un jeu. Bien qu’ils puissent se faire payer en argent réel, la tendance est plutôt aux Tokens, NFT, ou encore aux cryptomonnaies. Ces rémunérations peuvent se manifester sous la forme d’équipements débloqués à l’issue d’une quête, ou encore sous forme de monnaies in-game. Cependant, il faut parfois investir un montant au départ.

A lire aussi :  Sans se décourager : Ces sociétés TradFi sont toujours en ce "bullish" qui concerne la crypto

D’après CoinMarketCap, une plateforme où toutes les données liées au marché des cryptomonnaies sont répertoriées, plus de 160 cryptomonnaies sont aujourd’hui liées à des jeux vidéo. Financièrement, ces cryptomonnaies sont capitalisées à un montant global de 13 milliards de dollars. Par ailleurs, selon durant le premier semestre de l’année 2021, 24 sociétés développant des jeux vidéo axés sur la blockchain sont parvenues à lever un total de 476 millions de dollars. Le phénomène du cryptogaming a notamment été accéléré par le confinement. Les gamers américains auraient d’ailleurs dépensé 10,5 milliards de dollars en avril 2020, une première pour les personnes jouant à domicile. Alors qu’on pensait que la levée du confinement allait d’une quelconque manière avoir un impact sur ces chiffres, sur le mois de juillet 2021 uniquement, le jeu Axie infinity enregistrait au moins 600 millions de dollars en termes de transactions. Une première pour le jeu qui devient par la même occasion la collection NFT la plus coûteuse de tous les temps, avec des transactions atteignant plus d’un milliard de dollars.

Blockchain et Musique

La blockchain offre de nombreux avantages à l’industrie de la musique. Un projet de mise en place de plateformes de licences musicales via la blockchain devrait se concrétiser dans les jours à venir. Le but est de revoir les coûts des licences musicales à la baisse et d’accroître les revenus des artistes en éliminant les intermédiaires. Il a également pour objectif de consolider les liens entre les artistes et leurs fans. Quelques projets musicaux NFT ont déjà vu le jour, notamment SphereTax qui est un site de licences musicales qui sert de librairie de pistes et de chansons devant servir dans des jeux, au cinéma ou encore dans des publicités. On distingue également le projet Dequency, destiné aux possesseurs et aux créateurs de droits musicaux. Elle favorise les transactions de licence sans recourir à un intermédiaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here